Un bon français en affaires, qu’ossa donne?