5 trucs faciles pour rendre un CV efficace

5 trucs pour améliorer son CV

Le temps gris est le moment parfait pour faire le ménage dans votre vie professionnelle. À quand remonte la dernière fois que vous avez mis à jour votre curriculum vitæ (CV)? S’il contient encore des mentions de ce genre :

  • Formation : École primaire Les Papillons
  • Intérêts : collage au Mod Podge, Super Nintendo
  • Informations pertinentes : Membre des scouts de Saint-Jérôme (totem : Belette futée)

Alors… il est temps de le dépoussiérer. Vous trouverez ici non pas des règles absolues, mais des astuces pour remettre votre CV au goût du jour — et au-dessus de la pile de vos futurs employeurs.

1. Placer en premier les sections qui vous avantagent

Il n’existe pas de modèle universel de CV. La seule règle à suivre est d’adapter le vôtre à l’offre d’emploi à laquelle vous vous intéressez. Ainsi, assurez-vous que les aspects recherchés apparaissent sur la première page.

Vous postulez pour un emploi de représentant aux ventes qui exige un nombre minimal de ventes mensuelles? Écrivez en première section votre expérience passée en insérant quelques chiffres éloquents. Au contraire, l’annonce demande une excellente connaissance du milieu pharmaceutique? Votre baccalauréat en biochimie devrait alors monter en tête de liste. Les employeurs savent ce qu’ils cherchent. Vous obtiendrez de meilleures chances de décrocher une entrevue si vous leur prémâchez le travail de sélection.

2. Utiliser une variété de verbes d’action

Voici un exemple de description de tâche qui ne met pas en valeur votre égayante personnalité :

  • Faire l’accueil des clients
  • Faire les paies
  • Faire les factures

« Faire », voilà un verbe utilisé à toutes les sauces! Préciser vos tâches permet de dynamiser le texte tout en donnant l’impression que vous savez de quoi vous parlez :

  • Accueillir les clients
  • Produire les paies
  • Régler les factures

Rédaction de CV

D’autres verbes peuvent aussi mettre en valeur la responsabilité : concevoir, élaborer, mettre sur pied, prendre en charge, diriger, répertorier, comptabiliser, etc. La Banque de dépannage linguistique en fournit beaucoup d’autres ici.

NOTE : Pour alléger le texte, il est parfois intéressant d’utiliser des noms dérivés de verbes. Ainsi, les verbes nommés ci-dessus peuvent être changés pour « élaboration », « mise sur pied », « prise en charge » et « direction », par exemple. Attention : ce ne sont pas tous les verbes qui se prêtent à un changement de catégorie grammaticale. Mieux vaut choisir la catégorie qui dessert le mieux les mots choisis et s’y tenir tout au long du CV.

3. Se limiter à deux pages

En général, deux pages suffisent pour faire ressortir les compétences nécessaires à un emploi. Dans certains cas, trois pages peuvent être acceptables. Dites-vous que votre CV ne devrait pas s’allonger d’année en année, mais plutôt se bonifier.

Enlevez les éléments les moins pertinents et ajoutez vos derniers accomplissements. D’ailleurs, dans Le français au bureau, l’Office québécois de la langue française recommande de ne pas reculer plus de 10 ans à l’arrière. Plus le temps passe, plus votre expérience s’enrichit; filtrez-la pour ne conserver que les éléments pertinents et vous aurez plus de facilité à rester concis.

4. Rédiger un court sommaire

Un résumé des objectifs est un élément que j’adore ajouter aux CV de mes clients. Il s’agit d’un court paragraphe d’une à trois phrases placé entre l’en-tête et la première section du CV. Le sommaire permet de mettre en valeur, en quelques secondes, l’objectif de carrière ou les points forts du candidat.

Sommaire pour CV

Personnellement, je trouve qu’il fait ressortir deux qualités. D’abord, comme peu de CV comprennent des sommaires, en avoir un manifeste un réel souci de se démarquer. Ensuite, le résumé montre que le candidat peut poser un regard réfléchi, voire objectif, sur sa carrière.

5. Faire relire son CV

Il m’est arrivé à quelques reprises, dans un emploi précédent, d’avoir à étudier des candidatures. Évidemment, par déformation professionnelle, la qualité de la langue est un aspect qui me saute aux yeux. J’ai été étonnée de constater que plus de 90 % des CV que j’ai lus (et c’est une estimation prudente) contenaient des erreurs facilement évitables. Par la force des choses, les rares CV impeccables se démarquaient du lot, même si le profil des candidats ne correspondait pas tout à fait aux exigences de départ.

Oui, je sais, je prêche pour ma paroisse. Bien sûr, un professionnel en services linguistiques passera votre CV au peigne fin et vous en remettra une version nickel. Il n’est pas obligatoire de le confier à un professionnel, mais de grâce, faites-le relire! Par votre mère s’il le faut!

Tant qu’à mettre à jour votre curriculum vitæ, profitez-en pour en faire un outil performant. Mettez-le sur son 36. Vous ne vous présenteriez pas à une entrevue habillé « en mou » — votre CV mérite la même attention. Et puis une fois cette entrevue décrochée, votre charmante personnalité se chargera du reste, n’est-ce pas?

Si vous aimez, partagez!
error
 5 trucs faciles pour rendre un CV efficace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *